Accueil

PETIT SAPIN

L'hiver commençait à arriver. Il faisait froid dans la petite forêt de

sapins. L'heure était toute proche pour les bûcherons de couper les sapins

pour orner les maisons. Il y avait des sapins de tout âge et de toute

taille. Les plus grand étaient bien sûr les plus âgés. Ils étaient destinés

à finir leur existence sur les plus belles "places" des grandes villes. Le

plus grand des sapins, qui mesurait au moins 50 mètres, rêvait d'aller à

New-York, décoré de milliers de lumières de couleurs différentes, entendre

les chants de noël et les cris de joie des enfants. Ce qui fût fait.

Plusieurs hommes se mirent à l'œuvre pour le déterrer, sans le blesser. Il

fallait qu'il arrive à New York en pleine forme. Les bûcherons posèrent

délicatement le doyen des sapins sur une remorque de camion à l'aide d'une

grue. Et le voilà parti pour les États Unis d'Amérique. Les autres sapins

étaient un peu triste de le voir partir car, ils aimaient bien les histoires

que racontait le vieux sapin. Et il en avait plein à raconter. Mais, leur

jour viendra peut-être, à eux aussi, de partir pour l'aventure.



La neige commençait à tomber. Les grands sapins essayaient de protéger les

petits de cette couverture blanche qui était si froide. Ils étendirent leur

branches le plus possible.



Un petit sapin âgé de 2 ans, qui mesurait 90 cm, avait la chance de pousser

à côté d'un congénère plus grand que lui. Il n'y avait pas beaucoup de neige

sur lui, mais, ça ne l'empêchait pas d'avoir froid. Il frissonnait, il

grelottait. Il rêvait d'être au chaud, à côté d'une cheminée, du feu dans

l'âtre, une bonne chaleur qui fait qu'on se sent bien. Mais, la dure réalité

revint brusquement quand un gros tas de neige tomba sur les petites

branches. Qu'il était malheureux ce petit sapin !



Un matin, la forêt se réveilla avec les bruits de tronçonneuses, de grues et

de camions. Ça y est, l'heure était enfin arrivée. Ce fût les gros sapins

qui tombèrent les premiers. Puis, ce fût le tour du protecteur de notre

petit sapin. Plus rien ne le protégeait maintenant. Il avait froid. Toute la

journée, les camions arrivaient, les bûcherons les chargeaient et il

repartaient. La nuit arriva et notre petit sapin était toujours là. Il

faisait noir, les étoiles brillaient dans le ciel, le vent glacial soufflait

par grande rafale. Pas un bruit ne venait de la forêt de sapin.



Le lendemain matin, les hommes revinrent avec leurs machines. Un s'approcha

de notre petit orphelin. Il lui passa un étrange bracelet en papier autour

de la cime. A présent tous les petits sapins ont leur passeport pour orner

les maisons pour noël. Quelle joie cela procura à notre petit sapin. Dans

très peu de temps, il sera bien au chaud, dans une maison, avec des enfants

qui le décoreront de toue les couleurs. Il était maintenant pressé.



Des hommes s'approchèrent de lui, ils creusèrent tout autour de lui et il se

senti soulevé. Ils l'avaient déterré. Ils le chargèrent dans le camion avec

tous les autres et le voilà parti.



Il était bien placé pour voir le paysage. La neige avait recouvert toutes

les prairie et toutes les maisons. Le petits sapins furent entassés sur le

trottoir. Beaucoup de famille venaient choisir leur arbre de Noël. Comme il

voulait à tout prix être choisi, il déploya ses plus belles branches et se

tenait bien droit. Il avait une fière allure notre petit sapin !!



Une famille, avec 2 enfants, vint le choisir. Il était content. A présent,

il allait vivre des moments magiques, dans une maison, à l'abri du froid et

de la neige. Il arriva dans la maison. Il y faisait bon. La petite famille

l'installa à côté de la cheminée, comme il l'espérait, et les enfants le

décorèrent de boules, de guirlandes, de bougies et de noeuds.



Qu'il est beau notre petit sapin de Noël !!!!!!!!




Accueil